top of page
Victoire de Samothrace (Réduction) | IIe s. av. J-C | Louvre

La Victoire de Samothrace est un ensemble qui date du début du IIe siècle av. J.-C.

Il est composé de la déesse Niké (la Victoire), dont il manque la tête et les bras, et de sa base en forme de proue de navire.

Cette sculpture a été trouvée lors de fouilles en 1863 par l’archéologue Charles Champoiseau sur l'île de Samothrace, au nord de la mer Égée.

La statue représente la déesse ailée terminant son vol pour se poser sur la proue d'un navire de guerre. Elle est vêtue d'une longue tunique en tissu très fin qui laisse deviner son corps. Le sculpteur a multiplié les effets de draperies avec virtuosité pour donner à l’ensemble une impression de mouvement. L’aile droite est une création du XIXe siècle qui a eu pour but d’équilibrer l’ensemble.

L'épaule droite soulevée de la Victoire permet d’indiquer que son bras était levé sur le côté. Aucun indice matériel ne permet de reconstituer la position du bras gauche, mais l’on peut supposer, d’après l’étude de monnaies antique, qu’il était sans doute abaissé et que la déesse tenait peut-être une sorte de mat pris en trophée sur le navire ennemi.

Cette œuvre est actuellement conservée au Musée du Louvre.

Victoire de Samothrace (Réduction) | IIe s. av. J-C | Louvre

SKU : 0159
468,00 €Prix
  • Hauteur:  52cm
     

  • Cette reproduction est disponible à la vente et à la location, en plâtre, résine ou pierre, et patiné (ou non) en bronze, terre cuite, marbre, bois, polychrome, dorure, pierre ou diorite. Nous consulter pour les différents tarifs (selon patines et matériaux).

Les frais de livraison diffèrent d'une pièce à l'autre. Pour cela, un devis est instauré obligatoirement et aucun paiement n'est accepté avant validation du devis.