top of page
Le Torse du Belvedère (Réduction) | Apollonius | Vatican

Le Torse du Belvédère est un torse fragmentaire en marbre dont la provenance n’est pas connue. Il est mentionné pour la première fois par le voyageur épigraphiste Cyriaque d'Ancône qui le voit dans le palais du cardinal Prospero Colonna en 1432.

Il est acquis dans les années 1530 par le pape Clément VII et rejoint les collections de la cour du palais du Belvédère du Vatican.

Ce torse exerce une fascination sur les artistes dès le début du XVIe siècle, ceux-ci venant alors nombreux jusqu’en Italie pour le dessiner. Michel-Ange s’en inspire d’ailleurs pour certains corps de sa fresque du plafond de la chapelle Sixtine du Vatican.

Johann Joachim Winckelmann le décrit dans son Histoire de l'Art dans l'Antiquité : « Bien que cette statue ait été gravement maltraitée et mutilée, bien qu'elle soit privée de tête, de bras et de jambes, elle conserve, aux yeux de ceux qui sont capables de pénétrer les mystères de l'art, une part de l'éclatante beauté qui était autrefois la sienne. Dans cette représentation d'Hercule, l'artiste a donné forme à l'idéal élevé d'un corps supérieur à la nature et au tempérament viril dans la perfection de l'âge, mais comme s'il avait été élevé au stade de la modération divine ».

Cette œuvre est actuellement conservée au Musée Pio-Clementino du Vatican, dans la cour du Belvédère qui lui donne son nom.

Le Torse du Belvedère (Réduction) | Apollonius | Vatican

SKU : 0264
264,00 €Prix
  • Hauteur:  30cm

  • Cette reproduction est disponible à la vente et à la location, en plâtre, résine ou pierre, et patiné (ou non) en bronze, terre cuite, marbre, bois, polychrome, dorure, pierre ou diorite. Nous consulter pour les différents tarifs (selon patines et matériaux).

Les frais de livraison diffèrent d'une pièce à l'autre. Pour cela, un devis est instauré obligatoirement et aucun paiement n'est accepté avant validation du devis.